Mines papillon – Afghanistan

Ah, les mines antipersonnelles.

Au début des années 60, apparaît des mines largables, par hélicoptères ou roquettes/obus : les BLU américaines, déversées par avion ou par hélicoptère, deviennent actives à retardement. En copie soviétique, cela donnera la célèbre mine papillon (PFM-1), répandue de manière intensive en Afghanistan. Elles sont responsables de nombreux blessés, surtout parmi la population civile, mais les combattants savaient en principe s’en protéger.

Pour vous en convaincre, une petite vidéo … qui date de l’occupation soviétique :

De bruno

Militaire de 1979 à 2018 où j'ai terminé Major, jeune retraité. Différentes affectations en métropole et en Allemagne , et opérations extérieures dont république Centrafricaine , Tchad , Niger , Afghanistan , Côte d'ivoire ...

One Reply to “Mines papillon – Afghanistan”

  1. Thierry G.

    De bons candidats pour les Darwin awards…
    C’est bien pour cela qu’il faut que les populations soient éduquées sur ces danger.
    Au lieu de toucher, ce qu’il faut c’est marquer et rendre compte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *