Opération Manta 1984

En 1984 , alors affecté au 1° escadron du 4°RD , j’ai été engagé sur l’opération Manta , au Tchad.

C’était la première fois qu’un régiment “métropolitain” , de “lourds” qui plus est , était engagé sur une mission opérationnelle sur un théâtre Africain.

Nous avons passé 4 mois dans des conditions … spartiates , et la mission a été un succès.

Quelques photos d’époque :

 

De bruno

Militaire de l'Armée de Terre depuis 1979, né en 1960, en activité. Intéressé par l'informatique personnelle au début des années 80 ... et cela reste un de mes hobbies préféré .

4 Replies to “Opération Manta 1984”

  1. PRIGENT Alain

    tous bien connus… avec eux au 4 a l époque menes mon poto… la supere tete de con(amical) dAibi ainsi de suite que de souvenirs… amicalement.. ancien C/c Prigent

    Répondre
    1. bruno Auteur de l'article

      Ah oui, je me souviens. J’espère que tout va bien pour toi. Manta restera ma première opex, exigeante , une superbe expérience. C’était une autre époque , nous étions “rustiques” et depuis le temps , et quelque soit le danger , j’ai toujours vu les conditions s’améliorer en opex pour le personnel même si le “danger” peut être plus présent. Cordialement.

  2. roussel

    bonjour je m appelle ****** didier j ai perdue mon freres bruno ***** qui et décédé au tchad sur une carcasse lybienne avec ses camarades le 7 avril 1984 j aurais souhaiter savoir si un sergent je dit sergent ou autre soldat l aurais connue sur l opération manta si oui n ésiter pas a me contacter cela me fera du bien de savoir qu il etais bien entourer je vous laisse mes coordonnés ********* merci de m appeler a bientôt .

    “Les ******* indiquent une modération de l’administrateur du site pour respecter l’anonymat. L’appel a été effectué.”

    Répondre
  3. RENUART

    Bonjour
    Pas mal les photos, peut être s’est on croisé (1984 à 1989 au 4ème RD) engagé juste un peu avant votre retour du tchad – connu bonnel, rostoll, bila, barale (cachalot) coeffier, menestrier, haribi, tomasso………..donc certainement vu à la caserne.
    Le temps a bien changé.

    Répondre

Laisser un commentaire