Les partisans Blancs

Voici un chant toujours chanté par certaines unités de l’armée Française;
Adaptation française de l’hymne des partisans russes, relatant la défaite des troupes tsaristes en Ukraine.
La musique est celle d’une vieille marche des armées tsaristes, A la gloire de la patrie.
Il pourrait être l’œuvre du général Tchernikov en 1828.
Au début de la Première Guerre mondiale l’écrivain Guiliarovski en écrit le texte.
Puis celui-ci a connu plusieurs variantes (sous des titres différents) durant la Première Guerre mondiale.

Il finira, détournée par l’armée rouge de Léon Bronstein (Trotzky) comme hymne communiste. C’est cet air qui connaîtra un grand succès.

Voici les deux versions:

L’originale en adaptation Française:

Paroles:

Dans le froid et la famine,
Par les villes et par les champs,
A l’appel de Dénikine,
Marchaient les partisans Blancs.
A l’appel de Dénikine,
Marchaient les partisans Blancs.

Sabrant les troupes bolcheviques,
En ralliant les Atamans.
Dans leurs campagnes épiques,
Ils traquaient Trotsky tremblant.
Dans leurs campagnes épiques,
Ils traquaient Trotsky tremblant.

C’est pour la Sainte Russie,
Pour la vieille tradition,
Pour la gloire et la patrie,
Que luttaient ces bataillons.
Pour la gloire et la patrie,
Que luttaient ces bataillons.

Votre gloire est immortelle,
Volontaires et Officiers Blancs,
Et votre agonie cruelle,
La honte de l’occident.
Et votre agonie cruelle,
La honte de l’occident.

Celle chantée par les chœurs de l’armée rouge, et qui a fait le tour du monde :

 

De bruno

Militaire de 1979 à 2018 où j'ai terminé Major, jeune retraité. Différentes affectations en métropole et en Allemagne , et opérations extérieures dont république Centrafricaine , Tchad , Niger , Afghanistan , Côte d'ivoire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *