Création de la troisième division le 20 juin à Marseille

La création de la troisième division découle du nouveau modèle de l’armée de terre, dit “au contact”.

En janvier 2015, le président de la république François Hollande, décide d’abord de préserver 7 500 postes, dont 5 000 au sein l’armée de terre, par rapport au 34 000 suppressions prévues dans la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019.

Lors du conseil de défense du , François Hollande décide d’augmenter les moyens de l’armée française : la force opérationnelle terrestre, projetable en tout temps et tout lieu, passera de 66 000 à 77 000 hommes en 2016. Cela nécessite de sauvegarder 18 750 postes mais 14 950 emplois seront tout de même supprimés dans la défense entre 2014 et 2019. Pour atteindre cet objectif, les engagés pourront prolonger leur contrat et d’autres qui étaient retournés dans le civil pourront revenir. Enfin les chefs de corps pourront embaucher directement des militaires du rang pour leur régiment.

Le , le plan « Au contact » est présenté pour la première fois par le chef d’état-major de l’armée de Terre à l’École polytechnique. Il marque une rupture avec ce qui s’était passé depuis 1996 : en effet, lors de la professionnalisation des armées, la Défense opérationnelle du territoire, coûteuse, avait disparu en faveur des autres forces projetables en opérations extérieures. Les nouvelles missions sur le territoire national posent aussi par exemple des problèmes logistiques : il faut ainsi loger et soutenir des militaires en région parisienne alors que l’armée de terre ne dispose plus d’autant de capacités qu’auparavant.

Il y a aussi la question du rapport avec les Français, les limites à ne pas dépasser en termes de déploiement d’hommes ou de matériels, ainsi que le rôle de l’armée par rapport à celui des forces de police et de gendarmerie. Le but étant d’éviter toute impression de sur militarisation de la société.

Le 4 juin, toutes ces décisions sont votées par le Parlement lors de la révision de la LPM : en tout 3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires sont alloués à la défense. (Source:Wikipédia)

Le site de l‘armée de terre précise :

Ce modèle permet à l’armée de Terre de proposer une nouvelle offre stratégique qui s’inscrit pleinement dans le plan Cap 2020 de l’état-major des armées. Si elle reste essentiellement tournée vers l’intervention extérieure, elle rééquilibre sa participation et sa visibilité dans les domaines de la protection, en particulier sur le territoire national, et de la prévention, notamment par sa contribution aux actions de formation de la jeunesse à travers le service militaire volontaire.

Un commandement du territoire national est ainsi créé pour préparer et faciliter l’engagement des unités de l’armée de Terre sur le territoire national. Les effectifs de la réserve opérationnelle seront également progressivement portés à 24 000 hommes pour un emploi prioritairement tourné vers les engagements intérieurs.

Les capacités-clés de l’armée de Terre que sont les forces spéciales, l’aérocombat (avec la création d’une brigade d’aérocombat), le renseignement, les systèmes d’information et de communication, particulièrement celui de la cyberdéfense, et de la logistique sont renforcées et regroupées au sein de commandements dédiés, propres à assurer une plus forte cohérence et une meilleure interface avec les autres armées. La réorganisation de la maintenance vise à améliorer la disponibilité des équipements des unités opérationnelles, mais également à mieux les régénérer à leur retour d’opérations.

Capable d’intervenir sur les théâtres d’opérations extérieures comme sur le territoire national, la force SCORPION est articulée en deux divisions et six brigades interarmes densifiées : deux brigades blindées, deux brigades médianes (amphibies) et deux brigades légères (aéroportée et montagne).

Les forces terrestres atteindront ainsi une capacité opérationnelle de 77 000 hommes équipés à l’été 2017. Elles disposeront en outre à l’horizon 2025 d’environ 200 chars lourds, 250 chars médians, 2700 véhicules blindés multi rôles et de combat, 147 hélicoptères de reconnaissance et d’attaque, 115 hélicoptères de manœuvre et une trentaine de drones tactiques.

Structurée autour d’une nouvelle génération d’équipements, l’armée de Terre disposera ainsi à l’horizon 2025 d’unités adaptées à la diversité, à la durée, à la dispersion et au durcissement des  opérations.

 Le 12° régiment de cuirassiers fait partie de cette troisième division :
armée de terre été 2016 au contact

La 3° division blindée est subordonnée au Commandement des forces terrestres (CFT). À sa recréation, elle gère 25 régiments, 4 états-majors et une école. Ses effectifs sont de 25 000 hommes et 4 000 réservistes.

La création de ce nouveau modèle est en cours. L’échelonnement est le suivant :

  • 1er juin:
    •  Création du commandement Terre pour le territoire national (COM TN).
  • 16 juin :
    •  Dissolution de la 3e BLB
  • 20 juin : 
    • Cérémonie de création de la 3e division SCORPION à Marseille.
  • 21 juin : 
    • Dissolution de la BTAC à Douai.
  • 23 juin : 
    • Cérémonie externe de création du commandement des Forces spéciales Terre (COM FST).
  • 29 juin : 
    • Cérémonie de création de la 13e demi-brigade de la légion étrangère (13ème DBLE) à La Cavalerie.
  • 1er juillet : 
    • Cérémonie de création de la 1re division SCORPION à Besançon.
    • Création du commandement des systèmes d’information et de communication (COM SIC).
    • Création de la 807e Compagnie de transmission.
  • 4 juillet : 
    • Cérémonie de création du commandement maintenance des forces (COM MF) à Satory.
    • Cérémonie de transformation du SMITer.
  • 5 juillet : 
    • Création de la 4e brigade aérocombat (BAC) à Clermont-Ferrand pour le commandement de l’Aviation légère de l’armée de Terre (COM ALAT).
  • 12 juillet : 
    • Cérémonie de création du 5e régiment de dragons (5e RD) à Mailly Le Camp.
  • 14 juillet : 
    • Mise à l’honneur de la 1re division SCORPION à Paris.
  • 9 septembre : 
    • Cérémonie de création de l’Ecole de combat interarmes (ECIA) à Saumur.
  • 28 septembre : 
    • Cérémonie de création du commandement Renseignement (COM RENS) à Strasbourg.
  • 29 septembre : 
    • Cérémonie de création du commandement des systèmes d’information et de communication (COM SIC) à Cesson-Sévigné.
  • 30 septembre : 
    • Cérémonie de création du commandement Logistique des forces (COM LOG) à Bourges.
  • 19 octobre : 
    • Cérémonie de création du commandement Terre (COM TN) pour le territoire national.

Le retour des divisions dans l’ordre de bataille de l’armée de terre illustre le principe du balancier qui revient à la situation antérieure : elles avaient été supprimées en 1999 et cette création napoléonienne réapparait donc après plus de quinze ans d’absence.

Il est à noter que le 12° régiment de cuirassiers fait partie de l’Arme Blindée Cavalerie, dont la maison mère et école de formation est à Saumur.Là aussi, le nouveau modèle a un impact car l’École du combat interarmes (ECIA) verra officiellement le jour à Saumur le 1er juillet.Elle sera « chargée de la mise en œuvre de la formation interarmes et du développement des synergies avec l’entrainement et la doctrine » et « exercera son autorité hiérarchique sur (…) l’école d’état-major (EEM), l’école d’infanterie (EI), l’école de cavalerie (EC), l’école d’artillerie (EA) et l’école du génie (EG) pour la formation à la tactique interarmes et aux techniques d’état-major ainsi que pour la doctrine SCORPION.

De bruno

Militaire de 1979 à 2018 où j'ai terminé Major, jeune retraité. Différentes affectations en métropole et en Allemagne , et opérations extérieures dont république Centrafricaine , Tchad , Niger , Afghanistan , Côte d'ivoire ...

Laisser un commentaire