Guerre Russie – Ukraine/Monde Libre – 04 mars matin

En ce Vendredi 4 Mars 2022, à 02H37, la situation est stable en Ukraine.

L’armée russe n’a fait aucune avancée significative dans la journée d’hier et s’est même vue repoussée dans la zone autour de Kiev, la capitale, après une annonce du Ministère de la Défense Ukrainienne, d’une évolution de la posture défensive, vers une posture de contre-attaque. 🇺🇦💥

Les résultats sont probants. Les convois russes sont toujours ciblés avec une efficacité technique indiscutable par l’artillerie et les drones ukrainiens, ce qui aggrave plus encore les problèmes de logistique et d’organisation de l’armée russe. Les forces spéciales ukrainiennes traquent les artilleurs russes qui massacrent les civils depuis des jours et n’hésitent pas à embusquer d’autres forces spéciales, russes cette fois, comme ce convoi de 4 BMD de VDV exterminé dans la zone autour de Kiev. 💪

Les combats sont intenses, alors que l’envahisseur tente de bousculer les braves ukrainiens, sans succès. Les objectifs ne sont pas remplis, la guerre reste un échec pour les russes assassins. La supériorité russe n’est pas acquise, les systèmes sol-air moyenne et longue portée ukrainiens sont dispersés et opérationnels. Le peuple et l’armée ukrainienne résistent donc avec un courage inégalité. 👏

16.000 Volontaires étrangers se sont déjà présentés en Ukraine et s’apprêtent à combattre, ou combattent déjà, auprès de nos frères Ukrainiens. Ce courage incroyable de rejoindre un pays, qui n’est pas le sien, pour défendre la liberté, est le plus beau des sacrifices. Gloire à eux … 🙏

Notre Président, Emmanuel Macron, s’est entretenu avec Poutine aujourd’hui. Cette conversation d’une heure trente, n’a pas été concluante, et même inquiétante. Poutine ne démords pas de sa décision d’envahir l’Ukraine coûte que coûte. Même si un pseudo couloir humanitaire a été promis aujourd’hui par la Russie, à la délégation Ukrainienne, il ne faut pas être dupe. Non seulement la Russie ne s’arrête pas de bombarder des villes et donc de tuer des civils par milliers, mais elle persiste dans son invasion immonde. 😡

La situation Ukrainienne est stable, mais fragile. Devant le refus de négociations de Poutine, et sa persistance à réécrire l’Histoire en massacrant un peuple, ami et européen, il est important pour l’OTAN, l’Union Européenne et la France, de tenir ses engagements et même plus encore. Les livraisons d’armes, de vivres, et les financements vers l’Ukraine doivent continuer. Les pays ayant promis des avions doivent les livrer. Nous devons tous pousser nos hommes politiques à tenir leurs engagements et à aller plus loin encore ! ✊

Ne nous mentons pas. La situation est grave. Si nous ne défendons pas l’Ukraine, comme s’accordent à le dire de plus en plus d’experts militaires et géopolitiques, qu’est-ce qui empêchera Poutine d’envahir un autre de ses pays voisins ? Est-ce que les états-uniens, sont capables de nous garantir que nous défendrons les pays Baltes si Poutine voulait les envahir ? Rien n’est moins sûr, malgré notre appartenance à l’OTAN. Nos puissances occidentales ne veulent PAS payer le prix d’une guerre, et la crainte de l’arme nucléaire russe freine les plus déterminés. Que nous reste-t-il ? … 🤔

La guerre en Ukraine, et la crise géopolitique qui va avec, évoluerons en trois scénarios probables.

1_ L’Ukraine est envahie par la Russie sans notre intervention militaire. Même si le peuple Ukrainien se bats corps et âme, il faudra plusieurs années pour que la Russie abandonne le pays. Sauf si il s’oriente vers un génocide de masse (ce qui est probable). Dans tous les cas, Poutine sera conforté dans sa toute puissance et continuera sa politique d’expansion dans sa sphère d’influence. Elle attaquera donc, la Géorgie, la Moldavie et les Pays Baltes. Peut-être même la Finlande, déjà menacée. En ce qui concerne les pays qui ne sont pas membres de l’OTAN, nous laisserions faire, comme avec l’Ukraine. Pour les pays membres de l’OTAN va se poser la question du respect de l’alliance ou non. Allons-nous entrer en GUERRE TOTALE avec la Russie (et donc nucléaire), pour protéger les pays baltes ? Rien n’est moins sûr. La frilosité de l’Ouest ne garantis aucunement un engagement militaire des USA dans cette guerre. Nous déciderons à terme, de ployer l’échine face à l’envahisseur Russe, d’une manière ou d’une autre. (Dans ce scénario, la Guerre Mondiale Nucléaire est probable, ou l’Âge des Ténèbres sous le nationalisme et les dictatures)

2_ Nous décidons de soutenir l’Ukraine militairement en intervenant, comme le droit international nous le permet pour faire appliquer la Charte des Nations-Unies, et avec le soutien des Nations Unies. Cela provoquera certes une guerre avec la Russie, mais pourrait aussi déclencher une guerre interposée. Il est fort à parier que Poutine, malgré sa folie et son agressivité, ne possède plus les capacités et les soutiens pour lancer une frappe nucléaire. Cette carte à jouer, dangereuse, offre plusieurs portes de sorties. Soit l’OTAN se montre assez menaçant en massant des troupes à ses frontières, pour que Poutine tremble, comme nous pouvons le faire. Soit l’OTAN entre en guerre directement ou indirectement en Ukraine, contre la Russie, pour mener à une guerre interposée. La Russie perdra à l’issue. (Dans ce scénario, la Guerre Mondiale Nucléaire est probable, mais pas certaine.)

3_ Sous la masse énorme de sanctions occidentales, l’économie Russe continue de massivement s’effondrer. La nourriture commence à manquer, les entreprises ne fonctionnent plus, le gouvernement russe applique la loi martiale, plus rien ne va en Russie. L’armée russe, ou une partie, supportée par la population, intente un coup d’état ou un renversement populaire de Poutine. Il est arrêté et jugé pour ses crimes. Le dialogue reprends entre l’Occident et la Russie, la Guerre en Ukraine cesse, et dans quelques années tout ne sera qu’un mauvais souvenir. (Dans ce scénario, la Guerre Mondiale Nucléaire est hautement improbable.) La réponse à ses trois scénarios est simple.

Devant l’obstination de Poutine et sa folie grandissante, nous nous orientons vraisemblablement vers l’option 1.

Si nos gouvernements ne font pas preuve de fermeté face à Poutine, et que nous ne nous imposons pas avec détermination et résilience, il en profitera jusqu’au bout pour étendre son influence et ses frontières, quitte à déclencher une guerre nucléaire.

L’option 2 est ce que moi, je pense personnellement comme étant l’issue la plus raisonnable. Jouer la carte de la confrontation totale contre Poutine, en intervenant militairement contre la Russie, dans un rapport de force d’abord, puis dans un affrontement militaire conventionnel en Ukraine et dans les pays voisins si nécessaire. Dans ce scénario, Poutine pourrait faire machine arrière malgré une escalade sans précédents et nous pourrions éviter une guerre nucléaire, même si nous devions faire la guerre en Ukraine.

L’option 3, n’est pas une véritable option, car elle repose sur la pugnacité du peuple Russe, son courage, et sa soif de liberté. Elle est possible, mais hautement hypothétique alors que le gouvernement russe s’apprête à appliquer la loi martiale en Russie. Nous parlons souvent d’histoire. Sachez que depuis 8 jours déjà, nous “vivons l’Histoire”. La nuance est importante. Il n’appartient qu’à nous de trouver la force et le courage de faire le bon choix, et les sacrifices nécessaires. Soit nous courbons l’échine et regardons nos frères Ukrainiens être massacrés dans un ignoble génocide, soit nous défendons nos valeurs et confrontons Poutine avec toute notre force et notre courage historique. Nous pouvons bien évidemment patienter que le peuple Russe renverse Poutine, mais c’est un pari risqué sans garanties, qui ne lavera pas notre conscience d’avoir laissé des milliers, ou des centaines de milliers d’Ukrainiens, mourir 😔

Je ne me prétends pas expert professionnel en la question (bien que très informé et instruit du sujet), mais vous trouverez dans mon exposition les traces de nombreuses analyses présentées par de véritables experts depuis plusieurs jours, semaines et années sur la question. Le plan de Poutine se déroule actuellement comme il l’avait prévu, et l’Occident tremble face à lui, alors qu’il se prépare à nous dévorer… 😥🇺🇦🇫🇷🇪🇺

Gloire à l’Ukraine et à ses héros…

Espérons ne pas réagir trop tard…

L’Histoire ne nous pardonnera pas notre inaction…

Auteur : AN

Partagez et suivez :
Pin Share

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.