Familles de militaires et Louvois

Le logiciel Louvois pose de nombreux problèmes d’impayés, mais parfois aussi de trop perçus, auprès des militaires de l’armée de terre.Ce qui entraîne parfois des drames personnels , insupportables.Ces sommes trop perçues, ou moins perçues, sont régularisées ensuite, parfois des années après.Dans l’intervalle, des familles ont dû faire face à de grandes difficultés, sans toujours de réaction adéquate de l’administration.

Les photos qui suivent montrent quelques réactions de familles, les militaires eux-même étant tenus au devoir de réserve, qui ont été publiées sur différents réseaux sociaux.Le ministère a annoncé que le logiciel Louvois serait remplacé, la DGA en est chargée et a lancé un appel d’offres.

En attendant, il continue ses erreurs.

num-vert

 

Articles similaires

De bruno

Militaire de l'Armée de Terre depuis 1979, né en 1960, en activité. Intéressé par l'informatique personnelle au début des années 80 ... et cela reste un de mes hobbies préféré .

7 Replies to “Familles de militaires et Louvois”

    1. bruno Auteur de l'article

      Bon, je viens d’être impacté par un bug de Louvois. En Août 2015, la MICM ne m’a pas été versée (-426€ sur la solde). Pourquoi ? Il s’agit d’un bug qui est déjà survenu les années précédentes, et qui n’a pas été réglé. Il va donc impacter d’autres personnels que moi. La MICM est dégressive à partir de la 7eme année de présence en garnison (-25% par an jusqu’à extinction), ce n’est pas à terme échu et donc c’est le premier jour de la 7eme année qui compte. Étant arrivé en Août 2009 dans la garnison, j’aurais dû voir ma MICM baisser à compter du 1er Août 2015. Elle a été purement et simplement supprimée, sans aucune alerte préalable de l’administration. J’espère que cela sera réglé manuellement en septembre. Ce qui est inadmissible, c’est que ce bug est connu et pourtant rien n’est fait pour éviter l’impact que cela a sur les administrés. Il ne doit pas être difficile – en amont – de recenser dans les formations les personnels qui arrivent à cette échéance, et de pallier la déficience de Louvois en intervenant manuellement. Mais cela demande sûrement du travail … La non prise en compte de ce problème dans les délais par les personnels RH et de suivi de solde montre un manque de respect inadmissible à l’égard des administrés. Car il s’agit de sommes importantes qui sont enlevées , alors que les charges des administrés restent les mêmes, en l’occurrence le loyer en ce qui concerne la MICM. Rappelons que le bénéfice de la MICM fait que nous ne sommes pas éligibles aux APL.

    2. bruno Auteur de l'article

      C’est vraiment pas de chance. Le bug a été identifié et je devais être payé en septembre avec le rappel. Malheureusement “le flux” s’est mal passé. Ce sera en Octobre. Ou pas. Inadmissible.
      Sinon, la cellule solde assistance a accusé réception du courriel que je leur ai envoyé fin août. Ils me demandent de comprendre qu’ils traitent les dossiers dans l’ordre d’arrivée, et qu’ils me feront une réponse appropriée. Fin septembre, toujours pas de nouvelles…. Quel commentaire faire ?

  1. dupont

    Article “Famille de militaires et Louvois”: tenter de rallumer un incendie, alors que le climat est calme, en ressortant des photos vielles de 2 ans, ça n’est pas ce qu’on appelle de l’objectivité… Kolossal Finesss

    Répondre
    1. bruno Auteur de l'article

      Il ne s’agit pas de rallumer un quelconque incendie. Simplement d’exposer ce que cela a pu entraîner, et c’est bien dommage d’en être arrivé là. Les campagnes de recouvrement des trop versés continuent, et impactent beaucoup de personnels … avec parfois des situations personnelles dramatiques. Louvois va être remplacé, l’opérateur a été choisi paraît-il, attendons de voir comment cela va se passer.
      L’objectivité, c’est exposer des faits. Les faits sont là, pourquoi les cacher ? Et encore, je respecte le devoir de réserve.
      Bien à vous …

Laisser un commentaire